ACTUALITES

Elections de législatives en Europe : le revers des partis au pouvoir en France et en Allemagne


C’est un séisme politique qui vient de secouer la vie politique française. La déroute des élections européennes sont passés là. Le parti du Président français vient de subir un revers aux européennes. Et les conséquences immédiates sont : la dissolution de l’Assemblée et convocation des élections législatives pour le 30 juin et suivi du deuxième tour pour le 07 juillet. Le Rassemblement national (RN), avec à sa tête Jordan Bardella  a triomphé avec une large avance, infligeant par la même occasion une défaite cinglante à la majorité présidentielle.

Les élections européennes, tenues ce dimanche partout dans les pays membres de l’UE, étaient une phase de confirmation pour l’extrême droite. En Allemagne, également c’est le même revers qui est constaté pour le parti du chancelier Olaf Scholz (SPD) qui vient d’être dépassé par Alternativ für Deutschland (AFD) avec 16% des voix contre 14% pour le SPD du chancelier. Avec ces élections, l’AFD incarnant l’extrême droite allemande, devient la deuxième formation politique du pays derrière la CDU qui a obtenu 30%.

Pour l’heure, c’est un véritable cataclysme dans les locomotives de l’UE ( Allemagne et France). Si en Allemagne des réactions ne sont pas encore audibles du côté du chancelier en France par contre Macron a annoncé les premières décisions immédiates susnommées. 
 

Autres articles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page